Saint-Pierre Chanel - Collège et Lycée privés

Accueil > Activités périscolaires > Evènements > De Dancing Queen à Waterloo

Evènements

De Dancing Queen à Waterloo - 5 octobre 2013

SOLIDARITÉ - UN SPECTACLE AU PROFIT DES RESTOS DU CŒUR DU DÉPARTEMENT - EQUINOXE MAMMAMIESQUE

Voler la vedette aux Enfoirés, il faut le faire... La chorale de Saint-Pierre Chanel et le groupe vocal et instrumental Equinoxe de Thionville présentaient « De Dancing Queen à Warterloo », un spectacle haut en couleur, tout au long duquel ils ont chanté ABBA.

De Dancing Queen à Waterloo

Même si ce n'était pas la foule, une bonne chambrée est venue les applaudir hier, soir, à Chaudeau à Ludres.
Et, pour les amateurs de comédies musicales, le spectacle, une adaptation de la très célèbre Mamma Mia, était grandiose. Equinoxe qui n'a pas encore une grande renommée montait sur la scène de Ludres pour la première fois et le public qui n'a pas trouvé le temps long pendant les deux heures du show s'est vraiment régalé, applaudissant chaque tableau sans retenue. En plus, la plupart s'étaient déplacés pour la bonne cause.
« C'est la 9ème représentation de cette comédie musicale que nous avons déjà présentée au Galaxie. Ça nous fait plaisir de l'offrir aux Restos », confiait Didier Gendt, le directeur artistique de la troupe, composée sur scène de pas moins de soixante-dix artistes.
L'histoire originale (l'aventure romantique sur l'île Grecque), portée avec sensibilité, sert de fil rouge tandis que les solistes mettent leur grain de sel et que les tubes d'ABBA, très pop, s'enchaînent : « Voulez-vous, Honey-Honey, Gimme. Avec une avalanche de costumes à paillettes à la fin.
Une soirée importante pour les Restos du Cœur du département, comme l'expliquait Pierre Chaming, son président, heureux de pouvoir organiser, pour la première fois, une soirée de cette ampleur. « Nous sommes inquiets car nous savons déjà que les aides européennes du PEAD ne seront pas au même niveau qu'elles ne l'étaient alors que cela fait trois années que nous enregistrons une hausse de la demande de 10%. J'espère que nous ne serons pas amenés à diminuer la prestation de nos bénéficiaires. Néanmoins, nous constatons un élan de solidarité qui se développe de la part des donateurs particuliers et nous les remercions. »
Gageons que cette soirée aura permis de financer de nombreux repas.

(article de l'Est Républicain du 06 octobre2013)