Saint-Pierre Chanel - Collège et Lycée privés

Accueil > Travaux d'élèves > Divers > Visite du Conseil Economique et Social de Lorraine

Divers

Visite du Conseil Economique et Social de Lorraine par les élèves de TES1 et TES2

Aude - La visite du CESR le 1er février 2008 à Metz a été fort intéressante. Le site est celui de l'ancienne abbaye Saint Clément datant du XVIIIe siècle, devenue école jésuite à partir de 1855. Le puits, au centre du cloître, est orné de quatre vertus cardinales : la force, la prudence, la tempérance et la justice. Une des gargouilles du cloître représente le Graoully, monstre légendaire vaincu par Saint Clément, qui était le premier évêque de Metz au IIIe siècle. En 1983, le CESR s'est installé dans ces bâtiments.


Isabelle - Dans l'escalier monumental, notre guide nous a expliqué ce qu'est un pendule de Foucault. Créé au XIXe siècle, celui-ci prouve que la terre tourne. Il se balance au-dessus d'une plaque. Plus le temps avance, plus le pendule déplace ses oscillations de l'orient vers l'occident. Il est composé d'une sphère d'environ cinq kilos composée de laiton, accrochée au bout d'un grand filin.




Nicolas - La suite de la visite nous a fait découvrir deux tapisseries tissées à la main : l'une représente la sidérurgie lorraine et l'autre qui laisse libre cours à notre imagination représente les contours et les symboles de la Lorraine.


Emmanuel - Nous avons ensuite pris place dans l'hémicycle où siègent habituellement le CESR et le Conseil Régional. Nous y avons fait la connaissance de Monsieur Roger Cayzelle, président du CESR, et de Monsieur Marc Houver, secrétaire général. Par une introduction, Monsieur le Président a présenté l'organisation du Conseil : ce dernier est constitué de 92 membres, chefs d'entreprise, responsables syndicaux et représentants d'organismes et d'associations nommés par le Préfet de région. Pour travailler le Conseil s'administre autour de sept commissions traitant tous les domaines de la vie tels que l'emploi, l'éducation, les transports, les finances, la prospective territoriale... Bien que le CES ne soit qu'une assemble consultative, ses avis sont appréciés et reconnus.


Pierre - Monsieur Cayzelle nous a informé du rôle du CES : celui-ci participe pleinement à l'administration régionale en contribuant à enrichir la réflexion sur les grands enjeux lorrains. Rassemblant des hommes et des femmes issus des différentes composantes de la société civile et témoignant de la diversité territoriale, le CES de Lorraine apporte par ses avis au Conseil régional une plus-value en termes d'expertise et de réflexion indépendante. Il est ainsi un partenaire actif dans la conduite de la région au bénéfice des habitants, des entreprises, des enseignants, des chercheurs et des associations. Il initie une réelle mobilisation partenariale afin d'identifier des besoins et d'élaborer des préconisations susceptibles de conforter la place de la Lorraine.


Caroline - Le président du CESR nous a présenté les caractéristiques de la Lorraine. Notre région a quatre handicaps majeurs : - Premièrement, elle connaît une stagnation démographique. Depuis une trentaine d'années sa population tourne autour de 2,3 millions d'habitants. - Deuxièmement la Lorraine a pendant longtemps été une terre industrielle prospère. En 1950, elle était la région la plus riche de France. Sa reconversion est aujourd'hui insuffisante (perte importante de métiers industriels, pas assez de création d'emplois dans le tertiaire) - Troisièmement, les Français identifient mal notre région. Celle-ci a un problème d'identité. - Quatrièmement, la Lorraine est peu unifiée. Il existe des rivalités entre la Moselle et la Meurthe et Moselle, les villes de Nancy et Metz.


Théo - Après cette présentation nous avons pu poser des questions à Monsieur Cayzelle. Par exemple, nous avons pu connaître sa position sur la suppression des départements proposée par le récent rapport Attali. De même sur les problèmes des transports : construction du TGV Est, projet de création d'une seconde autoroute A32, longeant celle qui existe déjà. En effet les problèmes de saturation du réseau routier sont quotidiens. Le président du CES a soulevé la question de la pauvreté en Lorraine, puisque c'est une faiblesse de la Lorraine actuelle. Il a évoqué le rôle des universités, des pôles de compétitivité...


Kévin - Cette rencontre fut enrichissante pour chacun d'entre nous. N'oublions pas de signaler l'hospitalité des personnes présentes en ces lieux qui nous ont offert gracieusement un pot de bienvenue. Merci à Monsieur Cayzelle pour son optimisme et son dévouement.